Ralliez-vous à mon panache bleu

jeudi 19 avril 2012

Présidentielle 2012 : Pourquoi je voterai François Hollande



 Après une longue et intense réflexion, je suis maintenant en mesure de vous dire sur quel candidat se portera mon vote, ce dimanche, premier tour de l’élection présidentielle.
Mes chers compatriotes, je voterai pour François Hollande.
Voici quelles sont mes raisons.
François Hollande, ce sont ceux qui le connaissent qui en parlent le mieux :

« Fraise des bois »
« Flamby »
« Monsieur petite blague »
« François Hollande, Président ? On rêve ! »
« Arrêtez de dire qu’il travaille. François n’a jamais travaillé, il ne fout rien. »
« Capitaine de pédalo »
« Endive cuite »... euh, non, ça c’est moi qui le dit.

Vous remarquerez que tous ces jugements, émis par des gens qui ont eu l’occasion de côtoyer de près François Hollande et de travailler avec lui, sont remarquablement convergents : le trait principal du personnage est son insignifiance. Ce que lui-même reconnait d’ailleurs implicitement en se présentant comme le Candidat Normal™.

Ce sont de fameuses recommandations, reconnaissons le. Or la campagne électorale qui s’achève nous aura permis de constater que, oui, François Hollande est en tous points conforme au portrait qu’en font ses amis politiques. Prince du louvoiement - je suis modéré, voyez mes ailes ; je suis sérieusement de gauche, voyez mes poils - roi de l’insignifiance, empereur de la motion nègre-blanc, thuriféraire de l’absence de décision comme remède à tous les problèmes. L’homme a le mérite insigne de la cohérence, et la grande honnêteté de se montrer pour ce qu’il est.
Cela me fait même penser que, finalement, c’est peut-être quelqu’un qui n’a pas connu François Hollande qui a le mieux cerné sa personnalité.
Sir Winston, vous ne m’en voudrez pas, je l’espère, d’adapter quelques-uns des jugements que vous avez porté sur certains de vos contemporains à notre futur Président Normal™. Je suis sûr que c’est ce que vous auriez dit si vous l’aviez rencontré.

« C’est un homme modeste, avec beaucoup de raisons de l’être. »
« C’est un mouton caché sous une peau de mouton. »
« Si vous voulez que rien ne soit fait, François Hollande est l’homme le plus qualifié. Personne ne lui arrive à la cheville. »

Eh bien ! J’affirme que c’est là aujourd’hui le Président qu’il faut à la France.
Quelle est en effet notre situation, mes chers compatriotes ?
Notre pays va très mal, vous ne l’ignorez pas. Notre économie est dans un état lamentable. La puissance publique est devenu un monstre obèse et impuissant, qui étouffe toute vraie créativité et toute vraie liberté. L’Euro va se désintégrer à brève échéance. La nation se défait à grande vitesse sous le poids d’une immigration démentielle. Les zones de non-droit, comme l’on dit pudiquement, s’étendent et le crime paye plus que jamais. Nous sommes les champions du monde de la consommation d’antidépresseurs. Et incontestablement les femmes sont beaucoup moins jolies qu’avant.
Dans cette situation, que devons-nous faire ?
La réponse est simple : rien. Nous ne devons rien faire.
Pas d’acharnement thérapeutique.
Si nous avions quelque chance, même ténue, de guérir, ou simplement d’obtenir une rémission, il nous faudrait bien sûr un Président énergique et qui ait pleinement conscience de l’urgence du moment. En ce cas, évidemment, François Hollande ne ferait pas l’affaire.
Mais puisque nos maux sont sans remède, ne prolongeons pas notre agonie. Laissons-nous tranquillement glisser vers l’abîme sans plus nous inquiéter d’une illusoire guérison. Et avant de fermer définitivement les yeux à la lumière du monde, répétons-nous encore, une dernière fois, ces mots qui nous semblaient si doux et auxquels nous avons voulu croire si longtemps : « modèle social français », « école républicaine », « vivre-ensemble »...
François Hollande est l’homme d’une telle situation, personne ne le contestera sérieusement.
Alors, mes chers compatriotes, dès le 22 avril, tous derrière François Hollande, le seul, le vrai, l’unique Candidat Normal™ !


22 commentaires:

  1. Aristide,

    Je plussoie à vos propos!

    RépondreSupprimer
  2. Répétez avec moi : « modèle social français », « école républicaine », « vivre-ensemble »...Oui, c'est ça. Bien ! Encore. Douuucement, ne vous fatiguez pas. "modèle... ?"
    ...
    "- Josiane ! C'est bon, vous pouvez le débrancher, c'est fini... Et allez prévenir la famille. ... Comment? Il n'avait personne? Ah bon..."

    RépondreSupprimer
  3. Je souscris complètement. La Belgique ("this non country" selon Farage), qui a connu récemment une longue période sans grouvernement, ne s'est jamais mieux portée que lors de cette période. Eut-elle duré qu'elle serai presque sortis de la crise.

    Donc si nous souhaitons un non gouvernement, Hollande s'impose évidemment, mais hélas, je ne suis pas sûr qu'il fasse ce que j'espère, c'est à dire RIEN.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, il ne fera sans doute pas strictement rien. Mais il ne fera rien qui puisse nous guérir. Bien au contraire, et l'agonie n'en sera que plus courte.

      Supprimer
  4. "Et incontestablement les femmes sont beaucoup moins jolies qu’avant."

    Oui mais il y a Najat. Qui d'ailleurs est dans l'équipe de François Hollande. Pas de doute : votons Hollowland ! NVB sera porte-parole, et on bandera tous les jours. NVB, un manche pour la France !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne vous enthousiasmez pas trop vite. Je me suis laissé dire que l'Endive Cuite avait à son programme une loi sur l'égalité réelle qui obligerait à "honorer" les vieilles et moches avant d'avoir accès aux jeunes et jolies.
      Donc ce sera Martine avant Najat.
      Sinon, vous pouvez toujours vous mettre aux hommes.

      Supprimer
    2. Martine en burqa c'est jouable...

      Supprimer
    3. Ah non, vous trichez là.
      A poil la Martine.
      Et il faudra aussi lui murmurer des mots d'amour à l'oreille.
      Vous la prenez pour un vulgaire objet sexuel ou quoi?

      Supprimer
    4. Honorer les moches ... Hmmm.

      Certaines ont la burqua, mais il paraît qu'elles l'enlèvent dans l'intimité, ce qui me laisse extrêmement perplexe.

      Pour les autres, c'est bien connu, nous avons le vin, entre autres.

      Supprimer
    5. "Grosse truie", c'est considéré comme un mot d'amour ?

      Supprimer
    6. Je veux dire, "grosse truie", c'est juste pour commencer une esquisse de début d'ébauche de tentative de commencement de bandaison martinienne... pour la pénétration, on verra le mois suivant. (je sens que si vous laissez ces comms, vous allez bientôt avoir droit à une plainte de dame Tartine + inculpation pour blog terroriste)

      Supprimer
    7. Mais c'est vrai ça. Dites donc Gil, vous seriez pas un agent provocateur envoyé par la LICRA par hasard?

      Supprimer
    8. Ah non, moi c'est le MRAP à fromage. Notez que je n'ai rien contre la LICRA. C'est juste que le MRAP paie mieux, surtout pour l'infiltration de blogs néo-nazis à tendance tocquevillienne. Ma prochaine intervention consistera d'ailleurs à démontrer cartes sur table que Tocqueville était affilié au NSDAP et qu'il aimait la fondue savoyarde exactement comme tonton Adolf.

      Supprimer
    9. Je vois que vous êtes très bien renseigné sur Tocqueville, et que vous m'avez percé à jour. Je suis effectivement libéral-faciste. Gasp!
      Mais peut-être peut-on arranger ça.
      Si je vous procure un rendez-vous discret avec Martine, vous saurez garder le silence?

      Supprimer
  5. Evidemment, il faut être un peu zoophile... mais c'est de mise quand on vote PS. Entre Hollande, Aubry et DSK, il faut aimer les ovins, les bovins et les porcins... pourquoi les hamsters devraient-ils être oubliés ? Animals farm.

    RépondreSupprimer
  6. Diffusons donc cet appel intéressant à voter Hollande sur twitter !

    RépondreSupprimer
  7. L'euthanasie, le suicide seraient donc les dernières non-valeurs à défendre?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et le mariage gay ? N'oubliez pas le mariage gay ! Et surtout l'adoption d'enfants pour tous !

      Supprimer
  8. Et vous avez le culot d'en rire !
    En cinq ans, avec les réformes de fond -même au rythme lent- ça peut faire des dégâts ! Ceci dit, au rythme Sarkozy ça peut faire plus mal encore.
    Moi, ancien du CERES, je vote Marine mais ne croyez pas que j'en rêve.
    Aristide, si le but est de rigoler, votez Mélanchon : il nous installe la charia en trois temps, trois mouvements.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me dépêche d'en rire, avant de devoir en pleurer.

      Supprimer

LES COMMENTAIRES ANONYMES SERONT SUPPRIMES SANS AUTRE FORME DE PROCES, ALORS FAITES L'EFFORT DE PRENDRE UN PSEUDONYME OU DE SIGNER VOTRE MESSAGE. MERCI.